La Compagnie du Kraft en quelques lignes

La manufacture d'un autre temps était une affaire d'hommes : des forestiers qui fabriquent des carnets à la cisaille depuis 1928 pour des brutes qui tentent d'y noter les consignes d'abattage des pins et d'entretiens des parcelles. Depuis sa renaissance, fabriquer des carnets indestructibles et rechargeables est devenu une affaire de femmes.
Présentation.

Nicolas

Le repreneur. Ne travaille qu'avec des femmes, c'est plus sûr quand on a un goût instable pour les choses simples et sobres. Il relance la manufacture avec l'idée que nous sommes ce que nous sommes, que le marketing est avant tout un acte de sincérité et que même les produits les plus bruts peuvent avoir une once de délicatesse en eux.

Julie

Il existe le mutli-tâche, le mutli-canal, le multi-fonction... Julie est tout cela à la fois. Elle a les clés de tout dans la manufacture. Ne lui manque que de la place pour pouvoir mettre encore plus de papier et de cuir dans l'atelier. Julie se méfie des nouvelles idées de Nicolas, mais on peut quand même en discuter.

Marion
Fabrication, S.A.V., expéditions, noisettes et amandes bio... tout est sous contrôle ! Ou presque. Pas facile de produire 25.000 pièce par an dans 12m2, mais elle a prévu de doubler la surface de travail en installant une mezzanine en bambou cultivés sur son balcon. Ne manque qu'un permis de conduire pour pouvoir les transporter jusqu'à l'atelier.


Aller à l'Essentiel...

Essentiel, adj :Qui est indispensable pour que quelque chose existe. L'air est essentiel à la vie.

Comme un parfum longuement recherché ou à l'image d'un objet de collection, rares par définition, vos écrits sont ce qui vous caractérise le plus. Verba volent, scripta manent.
Notre métier, notre essence à nous, c'est de vous proposer des "gardes-écrits" dont la simplicité leurs permets de résister aux modes, et la solidité à l'épreuve du temps qui passe. Ni image statutaire ni traduction de tendances pointues, vous ne trouverez dans nos carnets que bienveillance et l'essentiel : vos pensées, vos mots à l'intérieur, l'empreinte de vos mains sur la couverture. Vous, finalement.

Alors écrivez, respirez.