L'ORIGINE DE NOS CARNETS

ET DE L'ATELIER

LES FORESTIERS LANDAIS

La Compagnie du Kraft est la manufacture de carnets la plus improductive du monde occidental. C’est ce qui fait son charme, dirons-nous. Mais elle est également producteur de carnets depuis 1930, à l'origine dédiés aux forestiers professionnels. Nos produits sont issus de la culture populaire : les forestiers landais y reportaient des notes quant l’abattage des arbres. Quelques mots étaient également destination des femmes en charge de la sylviculture. Vous voyez l’image : des bucherons qui écrivaient à leurs femmes - on n’a pas trouvé de trace de lettres d’amour, cela dit. Mais des gens du peuple.
Populaire ne signifie pas pour tout le monde, c'est peut-être même le contraire. Nous sommes les héritiers de cette culture, petite poche de résistance positive à l'ultra-consommation. Pour toutes ces raisons nous sommes aussi incompatibles avec la consommation de masse que chacun de nous devrait l'être. La sérénité est à ce prix. Alors détendez-vous, écrivez, respirez...

L'ATELIER DU TYPOGRAPHE

Permettez-nous de vous présenter Philippe ! Notre typographe historique a formé la nouvelle génération qui prend la relève... mais c'est toujours à l'ancienne que se préparent tous nos carnets. L'atelier de fabrication tient dans 50m2 et les matériels sont entretenus par nous car les pièces détachées sont difficiles à trouver. Spécialité de Philippe : la perforation en "carnet de boucher". En utilisant un petit mécanisme qui date de 1948 montés sur des grosses platines allemandes, il perfore et imprime chaque feuille de kraft. Le plus drôle, c'est que les cylindres d'entrainement se bloquent dès qu'il cherche à augmenter la cadence... Commence alors le ballet du mécanicien du papier le plus dingue du monde !

LA SUITE DE L'HISTOIRE

En relançant le carnet de liaison des forestiers landais – le carnet de Campagne - en 2008, LA COMPAGNIE DU KRAFT n’avait aucune idée de son avenir. C’est un peu plus clair aujourd’hui. Avec 25.000 carnets sortis de l’atelier de Poissy en 2015, l'atelier a atteint 50 % de sa capacité de production. La manufacture exporte près de 60 % des carnets fabriqués à travers toute la planète, de Los Angeles à Hong-Kong. Et peut-on l’avouer... sans aucun stress. Car notre modèle de croissance ne s’appuie que sur du bouche à oreille avec une culture du marketing proche du néant. Bienveillance et partage sont votre disposition, sans modération.